Consultations

Pourquoi consulter ?

Une consultation psychologique n’est ni un engagement, ni systématiquement la conséquence de manifestations symptomatiques sévères. Même s’il est évidemment préférable de consulter en cas de symptômes préoccupants, angoisses, traumatismes, troubles importants et/ou légers, insomnies, … la demande d’une consultation et avant tout un acte volontaire insinuant une démarche autonome vers un travail d’équipe (celui du patient et de son clinicien). L’espace thérapeutique permet avant toute chose de dire, de s’entendre dire, d’être entendu. C’est par ce processus que la problématique sera appréhendée, travaillée, retravaillée afin d’être résolue. Il n’est pas rare que l’on vienne consulter dans l’optique de trouver une « solution ». Le mot « solution » peut cependant poser problème, car pris au mot de la lettre. Il est important, voire nécessaire de comprendre que chaque problématique est traitée différemment, et que pour une seule problématique, de nombreuses conclusions sont possibles. En outre, concernant les cas les plus graves (comme les traumatismes, psychopathologies graves…), la « solution » résidera dans ce travail d’équipe cité plus haut; au sein de l’espace thérapeutique s’installera une confiance, circulera la parole, l’accompagnement, le suivi et le soutien du clinicien seront un appui et le travail effectué permettra alors d’être en mesure de vivre, évoluer, avancer et s’épanouir pleinement, sans que le problème ne soit pour autant effacé. La consultation est une rencontre; celle d’un individu et de celui qui l’accompagnera et l’épaulera dans son voyage. Lors de cette rencontre, il est primordiale qu’une confiance limpide s’installe. Ce voyage, permet à l’individu d’explorer différentes facettes de sa personnalité, d’en apprendre un petit peu plus à son sujet. Il fera certainement face à des émotions enfouies et apprendra à gérer tout ressenti, bon ou mauvais. Ce voyage permettra notamment d’avoir une vision globale de la situation et de la manière dont celle ci pourra évoluer. Il s’agira d’une quête d’un monde meilleur dans lequel confort, sécurité et bien être régneront. Ainsi, à l’aide de la neutralité et de la bienveillance du clinicien mais aussi de la volonté et du courage dont fera preuve l’individu (car toute exploration de soi même demande une part de courage), ce travail sera rendu possible.

Régularité

Le rythme des séance peut varier et ne sera, au départ, pas important. En effet, un individu peut, en période de stress consulter et trouver réponses à ses questions en une seule séance. Ainsi, la première consultation, qui sera non seulement la rencontre entre deux êtres, l’installation d’un climat de confiance pure et le dépôt d’un premier récit, sera la plus importante. C’est ce premier rendez vous qui permettra plus ou moins de déterminer s’il s’agira d’un accompagnement à long terme ou d’une aide ponctuelle.
Si l’individu considère nécessaire d’effectuer un suivi, il sera alors, dans une parfaite entente, conseillé de garder une cadence régulière (généralement à compter d’une séance par semaine, plus ou moins selon la demande). Cependant la régularité est un facteur nécessaire mais pas suffisant lors d’un suivi thérapeutique.

Temps d’une consultation

Une consultation dure en général 45 minutes. Ce temps peut varier en fonction du type de consultation et/ou de la situation. Ainsi, elle peut prendre moins de temps que prévu, tout comme elle peut en prendre plus. Il est alors préférable d’anticiper et de s’assurer de pouvoir libérer au moins une heure de son temps. La première séance peut durer jusqu’à une heure car elle introduit deux individus qui se rencontrent, une histoire, et ce qu’il se passera ensuite. Concernant les thérapies de couples, familles, enfants ou adolescents, elles peuvent durer entre 45 minutes et 1h15, notamment si des ateliers sont mis en place.